09/02/2014

Claque

Un autre jour dans ma vie que je n’oublierai jamais. J’ai l’impression d’avoir reçu "a big punch in the face"…Je suis étrangère, et je suis très triste du résultat d’aujourd’hui. J’ai beaucoup lu la presse ces temps, et oui, j’ai vu les chiffres aussi, 23% de la population qui sont des étrangers, 80000 travailleurs de l’UE chaque année, etc etc, mais je ne comprends toujours pas la réponse de la Suisse.Cela aurait été difficile, mais je pense qu’ils auraient pu trouver d’autres solutions afin d’améliorer la situation des étrangers au lieu de les exlure. On nous a promis de la libre circulation. Et maintenant? Ce sera même beaucoup plus dur qu’avant. Je suis complètement d’accord qu’il y aie des étrangers qui sont là illégalement, ou bien qu’ils essaient d’abuser du sytème social, d’abuser du pays, mais on a oublié les gens honnêtes et travailleurs? Moi par exemple, jusqu’ici, je n’ai jamais touché le chômage ou d’autres aides sociales dans ma vie, et surtout pas en Suisse, j’ai toujours travaillé, je n’ai jamais payé une seule facture en retard, je paie les impôts comme il faut, et il y a beaucoup d’étrangers qui font la même chose. Et maintenant, nos vies deviennent encore plus difficiles qu’avant. Je suis étrangère, et je peux dire que je ne voulais absolument pas nuir au pays, mais au contraire. Et nous sommes nombreux. Maintenant, "with the punch in our face", on doit continuer notre chemin, who knows where... J’aimerais juste remercier énormément les plus de 1,44millions Suisses et surtout le canton de Vaud, mon canton, qui -malgré le résultat définitif- ne nous ont pas oublié…  

Commentaires

Vous ignorez visiblement que l'homme est un animal territorial et qu'à un moment donné quand il ressent qu'on porte atteinte à son territoire, il se rebiffe, ou se révolte, ou se bat. Alors, on ne peut pas trouver que c'est bien quand ce sont les Hongrois qui se battent contre les Soviétiques, quand ce sont les Vietnamiens qui se battent contre les Américains, quand ce sont les Algériens qui se battent contre les Français, quand ce sont les Afghans qui se battent contre les Soviétiques et les Américains, quand ce sont les Irakiens qui se battent contre une coalition occidentale, et que c'est mal quand les Suisses tentent de contenir l'immigration-invasion avec des bulletins de vote. La territorialité se défend avec les moyens disponibles, et adaptés à chaque situation particulière. Et au final, les Hongrois, les Vietnamiens, les Algériens, les Afghans, les Irakiens et les Suisses se sont battus, et se battent encore, pour rester maîtres chez eux. Et si vous en faites une affaire personnelle, c'est que vous n'avez rien compris. Désolé de vous le dire aussi brutalement.

Écrit par : Bois-Guisbert | 09/02/2014

@BG. j'estime que vos parallèles sont aussi abusifs qu'approximatifs. Ainsi implicitement vous assimilez cette jeune femme, et les travailleurs européens, à l'agresseur soviétique, américain, français (pour préciser l'image: char T 55, agent orange et interrogatoire à l'électricité) !!
Ce n'est pas sérieux, et si ça l'est ça fait peur.
Pour ce scrutin, qui n'est pas mon choix mais que j'accepte, j'ai confiance dans le bon sens et le pragmatisme de nos institutions et nos autorités.
Je ne pense pas que Nora devra partir.
PS: Je n'ai rien, mais vraiment, d'un gauchiste 68ard :-)

Écrit par : olivier | 10/02/2014

Si l'homo helveticus devait se résumer à un animal territorial,alors c'est sûr, les claques vont pleuvoir! Nous avons plus besoin de nos voisins qu'eux de nous.
Nòra, you are here to stay !

Écrit par : blagueur | 10/02/2014

"Ce n'est pas sérieux, et si ça l'est ça fait peur."

Rediffusion : La territorialité se défend avec les moyens disponibles, et adaptés à chaque situation particulière.

"Si l'homo helveticus devait se résumer à un animal territorial."

L'homme est un animal territorial, qu'il soit helveticus, gallus, italicus, germanicus, etc., etc., etc.

De nombreux auteurs le démontrent, et celui qui le fait de la manière la plus claire et la mieux vulgarisée est Robert Ardrey, "L'impératif territorial". L'ouvrage est en ligne dans sa version originale anglaise.

Écrit par : Bois-Guisbert | 10/02/2014

Désolée demoiselle que vous le preniez comme cela!
Mais dites-nous, mettez le problème dans l'autre sens, c'est-à-dire projeter le dans votre pays et dites-nous comment vous voteriez si c'était dans vos possibilités et dans vos intérêts nationaux?

Écrit par : Corélande | 10/02/2014

Une commune de Vaud signale qu'elle s'est broutée entre les oui et les non alors attendez avant de crier victoire ,peut-être qu'un re-comptage des voix sera nécessaire

Écrit par : lovsmeralda | 10/02/2014

"Une commune de Vaud signale qu'elle s'est broutée entre les oui et les non alors attendez avant de crier victoire ,peut-être qu'un re-comptage des voix sera nécessaire."

A commencer par le Tessin :-)

Écrit par : Bois-Guisbert | 10/02/2014

Merci de partager votre sentiment, je le comprends fort bien. Je fais partie des 49,7% de Suisses (mais 61% de Vaudois comme vous l'avez relevé) qui sont malheureux de cette décision. Retenez simplement ceci: les Suisses sont ouverts mais n'ont pas confiance en eux. Et comme tous les timides, ils claquent parfois la porte derrière eux. Mais cela ne veut pas dire qu'ils ne vous apprécient plus pour autant.

Soyez toujours la bienvenue chez nous!

Écrit par : Axel Marion | 10/02/2014

Les lausannois nous parlaient il y a quelques temps d'engager à l'administration communale des apprentis clandestins, c'est pas mal comme encouragement pour les jeunes Suisses qui cherchent un apprentissage et à entrer dans la vie active!
Maintenant au moins on sait vers qui iront les priorités et c'est la moindre des choses....non!
Pour les recomptages, moi je me pose la question sur les Romands, parce que franchement prendre l'exemple genevois, voter pour un Conseiller d'Etat MCG et se plaindre en permanence de leurs nuisances, puis voter non majoritairement c'est assez anachronique...non!

Écrit par : Corélande | 10/02/2014

" Maintenant, "with the punch in our face"," Vous n'avez pas vraiment compris, c'est plutôt le doigt dans l'oeil...
Pour vous, rien ne va changer. Ces contingents vont faire l'objet d'une négociation entre les partis pour être présentés à l'Union européenne. Entretemps,
l'Europe pourrait bien avoir changé de position sur la liberté absolue de circulation et de commissaires politiques...Remember : trois ans.
Vu vos capacités, votre faconde et votre dynamisme, vous aurez fait votre place bien avant. Alors si vous existez réellement et que vous n'êtes pas un fake des pro-européens (ce que je soupçonnais...), faites comme si ces votations n'avaient pas eu lieu. Au niveau individuel, aujourd'hui et pour pas mal de temps, rien ne peut changer.

Écrit par : Géo | 10/02/2014

Les commentaires sont fermés.